Quantcast
Toutes les photos sont d'Alexandra Soldatova.

Les jolis abris bus biélorusses

Pierre Berthelot Kleck

Pierre Berthelot Kleck

Pour sa série « It Must Be Beautiful », Alexandra Soldatova a photographié les arrêts décorés de son pays.

Toutes les photos sont d'Alexandra Soldatova.

Personnellement, je n'ai aucun bon souvenir dans un abribus. Peut-être à la limite un baiser adolescent, mais pour le reste, ce ne sont que de longues et pénibles minutes passées dans l'immobilité et le froid. J'imagine que la monotonie de l'architecture est la principale cause de ma répulsion pour les arrêts de bus. Je suis convaincu que malgré les températures négatives du coin, j'adorerai attendre mon 8h47 de la ligne 65 en Biélorussie.

En tout cas dans les abris bus photographiés par Alexandra Soldatova à l'occasion de sa série « It Must Be Beautiful ». Ces structures ont commencé à être construites un peu partout en Biélorussie au début des années 80. À l'époque, de nombreux artistes locaux se succèdent pour venir enluminer les blocs de béton brutalistes de peintures vives ou pastels ainsi que de la flore locale. En fonction des régions, les thèmes changent ; ainsi, on trouve davantage de compositions florales à l'est du pays et plus de paysages au sud.

Dans une interview pour Hyperallergic, Soldatova explique son projet de la sorte : « Dans mon pays, les gens aiment que tout soit beau, propre et bien rangé. J'ai donc cherché des traces de ce comportement en observant mon environnement. J'ai voulu que mes photos montrent de l'extraordinaire dans le quotidien. Les abris bus sont exactement ça, ils font partie de la vie de tous les jours et ont la capacité d'influencer le moral des personnes qui les côtoient. »

On vous laisse découvrir ça ci-dessous :

Tous les travaux d'Alexandra Soldatova sont à retrouver sur son site.

Via Hyperallergic