Quantcast

Guy Tillim, dans les pas d’Henri Cartier-Bresson

Le photographe sud-africain a remporté le Prix HCB 2017, pour poursuivre son projet sur l’identité urbaine des capitales africaines.

CREATORS STAFF

CREATORS STAFF

Photos : Guy Tillim, avec l'aimable autorisation de la galerie Stevenson, Cape Town et Johannesburg.

On vous parlait, il y a deux mois, du Prix HCB, organisé par la Fondation Henri Cartier-Bresson avec le soutien de la Fondation d'entreprise Hermès, récompensant un photographe confirmé pour l'aider à concrétiser un projet documentaire, en vous enjoignant à y candidater. Ça y est, les délibérations du jury sont faites et le lauréat a été annoncé : il s'agit du photographe sud-africain Guy Tillim, qui s'est distingué depuis plusieurs années pour sa documentation sensible des paysages urbains de différents pays africains, à commencer par sa ville natale, Johannesburg.

Souhaitant souligner l'inscription de l'Histoire — et notamment l'héritage de la colonialité et les transformations postcoloniales — dans la ville, Tillim a photographié les rues de Johannesburg, Maputo, Luanda, Harare, Libreville, Addis Ababa et Nairobi. Le nom de son projet, Museum of the Revolution, qui a remporté l'adhésion du jury, renvoie justement à une institution de Maputo, et à l'histoire du Mozambique. Il se prolongera à Dakar, Accra, Kampala et Lagos grâce à la bourse de 35 000 euros ainsi créditée et se soldera par un livre et une exposition à la Fondation au printemps 2019.

Kenyatta Avenue, Nairobi, Kenya, 8 mai 2017.
Avenue du Pr. L. Sedar Senghor, Dakar, Sénégal, 4 mars 2017.
Rue Dr Theze, Dakar, Sénégal, 4 mars 2017.
Union Avenue, Harare, Zimbabwe, 25 juillet 2016.
Kenyatta Avenue, Nairobi, Kenya, 8 mai 2017.

Guy Tillim est représenté par la galerie Stevenson. Plus d'infos sur le Prix HCB sur le site de la Fondation Henri Cartier-Bresson.