Quantcast
ALEX : Pauline Bastard construit l'homme pour mieux le décortiquer

Vous avez jusqu'à mardi prochain pour visiter l'exposition de Pauline Bastard au Collège des Bernardins.

z Qu'est-ce qui fait un être humain ? Qu'est-ce qui le compose ? C'est à ces questions en apparence sans réponse que s'est attaquée Pauline Bastard, la lauréate Art Contemporain 2014 des Audi talents awards. Pour y parvenir, elle a créé Alex. Un personnage bien réel que l’artiste a composé de toutes pièces. Depuis un mois, Alex est exposé au Collège des Bernardins, vous avez encore quelques jours pour courir voir cette expérience intriguante.

Il y a deux ans, Pauline Bastard avait acheté une maison sur LeBonCoin.fr avant de la démanteler à la main, puis d’éparpiller les vestiges dans la nature, leur offrant alors une sorte de nouveau cycle dénué d’usage. Avec ce projet, elle entendait définir ce qui fait une maison, un foyer. Avec Alex, la tâche est infiniment plus ardue puisqu’il lui faut décomposer l’être humain, ses personnalités et son environnement. Avec un processus similaire, Pauline Bastard nous laisse face à une série d’installations qui, petit à petit, nous mettent en morceaux. L’exposition consiste en une succession de films d’à peu près une heure qui sont autant d’expériences où l’on voit notre sujet d’étude se confronter au monde à la façon d’une Martine moderne.

Pour parvenir à ce résultat, la jeune artiste s’est entourée de « professionnels de l’individu » comme elle les désigne, à savoir : un avocat, une psychanalyste, un anthropologue, un scénariste, une styliste. Alex n’est en fait que le résultat de questionnements de cette équipe autour de ce qui définit l’individu socialement, culturellement, légalement, économiquement. Reste une inconnue, l’humanité et ses incohérences, c’est là le travail de François. Un acteur recruté par Pauline Bastard via le site de petites annonces Craigslist. Une mission qu’il embrasse et fait vivre à merveille dans toutes les tâches auxquelles il doit faire face. Étant une expérience en cours, il reste a Alex encore beaucoup d’aventures à faire vivre à François. Ou l’inverse ?

Le collège des Bernardins offre un cadre somptueux à cette réflexion sur nous-mêmes. Les voûtes romanes sont assez hautes pour vous laisser partir loin dans vos idées. Courez-y, il vous reste jusqu’à mardi seulement pour faire cette expérience anthologique. En attendant, découvrez ci-dessous quelques images de l'exposition : 

Photo @f.a.ty.a

@gaelcharbau Photo @Mariemaertens Photo @evahober

Photo Photo @marionrayet

Pauline Bastard est représentée en France par la galerie Eva Hober. Vous pouvez découvrir l'ensemble de ses travaux sur son site. Retrouvez toute l'actualité des Audi talents awards sur le site dédié ainsi que nos articles précents : 

Le Dernier Voyage de l'Énigmatique Paul W.R. en intégralité

Voici les lauréats des Audi talents awards 2015

Pour Pauline Bastard, les villes ont des formes d'appareils photo

Le meilleur des Audi talents Awards