Quantcast
japan

La pluie sans la flotte

Dans l'installation de Kouichi Okamoto, il n'y a que du son qui frappe la toile des parapluies.

Alyssa Buffenstein

Artiste, designer et musicien, le japonais Kouichi Okamoto sait remplir ses journées. Pour évacuer le stress de ce rythme d’enfer, il a une solution, une installation nommée Re-Rain qu’il expose actuellement au musée d’art contemporain de Shizuoka, au Japon.

Dans une grande pièce le visiteur fait face à 15 parapluies sous lesquels se trouvent autant d’enceintes diffusant les sons pré-enregistrés de la pluie frappant sur la toile imperméable. Le but de cette cacophonie est de renverser l’interaction pluie/parapluie. Ici c’est le son qui frappe l’objet, et par en dessous de surcroit. La forme du parapluie vient alors déformer le bruit, laissant le public interloqué. 

Okamoto est, depuis 2006, le créateur de Kyouei Design, un studio spécialisé dans les réinterprétations d’instruments de musique. L’artiste est aussi connu mondialement pour son activité de DJ.

Pour tout savoir de Kyouei Design, rendez-vous sur leur site